EVENEMENTS 2015


par Nicolaï Drassof sur son blog très prometteur

http://racontecrire.eklablog.com

"... Si vous lisez, comme je l’ai fait,

« Retourne là d’où tu viens », roman d ‘Annette LELLOUCHE, vous aurez découvert Franky, le sosie d’Annette, sensible à la blessure, mais forgée par une expérience de vie qui l’aide à ne pas sombrer devant jalousie et méchanceté.

Ainsi vous croirez connaître Annette Lellouche. Il vous reste pourtant à découvrir le charisme de l’auteur, loué par nombre de lecteurs et de critiques noyautés par la magie de sa plume solaire et poétique qui court, court de livre en livre  pour satisfaire l’attente de son public impatient.

Vous retrouverez alors votre âme d’enfant pour vous émouvoir avec Pépé Charles à l’ombre de Gustave. Que nous réserve le dernier volume de cette trilogie, qui sortira , c’est promis, tout frais pour Noël ?

Annette Lellouche est aussi une bloggeuse qui saura vous emmener sur http://ninanet.vip-blog.com/

dans sa "Vadrouille" à la rencontre de ses fans,  vous conter des anecdotes et vous faire la surprise de ses autres talents..."

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

“Lettre à Pépé Charles” par livrogne.com

" ... À travers une écriture simple, authentique, presque candide, l’auteur traduit à merveille les conflits intérieurs, les troubles, les peines à jamais enfouies, mais aussi les regains de force, les soubresauts d’espoir, la recherche de lendemains sous d’autres cieux, le cœur palpitant regorgé d’un intense bonheur.

Un très beau récit imprégné d’amour et de délicatesse pour ceux qui, comme moi, ont gardé un coeur d’ado et le sens de l’émerveillement..."

Pour l'intégralité de la chronique : cliquez ici

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

“Lettre à Pépé Charles”

L’objectif du magazine littéraire et culturel en ligne, l’écritoire des muses, est le plaisir du texte, la recherche de la Beauté sous toutes ses formes.
Annie Forest, chroniqueuse de talent, après avoir apprécié “Gustave” s’est laissée prendre au charme de “Lettre à pépé Charles” et nous livre sa chronique sincère et objective : cliquez ici

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

L'écritoire des muses

"...Gustave, ouvrage attendrissant  à l’écriture limpide et poétique, « La végétation exubérante vibre au son des cigales l’été, grelotte sous le vent violent du mistral trois jours durant puis tout s’apaise et le ciel bleu, paré de son majestueux soleil, fait pâlir d’envie tous les promeneurs venus d’ailleurs », estpiqueté  d’humour, « sa démarche(au chat) féline lui donne un air légèrement snob », et d’émotion. Solidement construit, ce roman sur la nostalgie d’un passé qui semble à jamais perdu est semé de  discrets indices annonciateurs de la fin. La logique de la narration est celle du souvenir  rythmée par le leitmotiv récurrent« au pied du chêne » qui constitue l’arbre en véritable héros de l’histoire..."

Pour lire la suite, cliquez ici


°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


Lueurs-mortes,

à propos de "retourne de là où tu viens"

"... Il est de ces ouvrages qui vous touchent droit au coeur pour des raisons qu'il nous est parfois difficile voire impossible à expliquer ce qui aura été le cas pour cet ouvrage. Parfois guidé par une impulsion lors de l'acquisition de nouveaux ouvrages, « Retourne de là où tu viens » détient une histoire un peu plus particulière ..."

Pour lire la suite, cliquez ici

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°